Image

Le Kenworth ZECT est un camion au silence remarquable

Les essais avec le nouveau camion ZECT (Zero Emission Cargo Truck) très silencieux ont débuté en décembre dernier pour le préparer pour le Consumer Electronics Show (CES) de Las Vegas avant de le rapporter au Centre technique de PACCAR. Monté sur un camion Kenworth T680 cabine de jour, le projet a été financé par le Département de l'énergie des États-Unis ainsi que par la SCAQMD (South Coast Air Quality Management District), la Commission de l'énergie de la Californie (California Energy Commission) ainsi que le CTE (Center for Transportation and the Environment).

Les cellules d'hydrogène produisent 400 volts de courant direct d'électricité qui va passer à 650 volts CC par le biais des onduleurs (inverters) du système électrique et c'est cette puissance qui recharge les batteries de courant alternatif (CA). Le moteur an courant alternatif en trois phases permet une plus grande flexibilité de certaines fonctions. Les batteries sont confinées à un espace sous la cabine et peuvent stocker jusqu'à 100 kWh en sachant qu'une règle de 2 kWh pour rouler un mille est applicable. Les batteries sont de la marque XALT Energy, une entreprise de Midland au Michigan spécialisée dans les batteries et autres sources d'énergie. De leurs côtés, les freins régénératifs peuvent générer 300 kWh d'électricité tout en assurant un freinage d'une grande qualité. Les batteries produisent une efficacité optimale aux environs de 20° C et c'est pour conserver l'environnement des batteries à cette température que des systèmes de refroidissement et de réchauffement sont incorporés au bloc-piles.

Le camion zéro émission pour transport de marchandises Kenworth est un modèle T680 de classe 8 avec une traction de 420 kWh équivalente à une puissance de 560 chevaux vapeurs. Un réservoir de 30 kg d'hydrogène est installé à bord du camion pour fournir à ce dernier une autonomie de (150 milles). L'hydrogène est stocké dans six réservoirs distincts à une pression de 350 barres ou 5 000 psi qui peuvent être remplis en 15 à 20 minutes. Le camion requiert un système de près de 3 500 livres pour l'hydrogène, son câblage, son système refroidissant. Les six réservoirs, contenant chacun 5 kilogrammes d'hydrogène, fournissent de l'hydrogène simultanément plutôt qu'en rafale comme c'est le cas dans certains véhicules au gaz naturel.

L'entreprise de Vancouver, Ballard Power est responsable de toutes les composantes relatives à l'hydrogène dans ce projet. Les compresseurs, la direction et autres accessoires fonctionnent à l'aide de moteurs auxiliaires électriques qui sont au nombre de 3 à bord. Le camion possède un moteur combinant deux moteurs qui est pour l'instant limité à 300 kWh (420 chevaux vapeurs) pour les essais mais qui, à leur puissance maximale de 420 kWh produit un couple si puissant que les ingénieurs ont décidé d'installer une transmission de 4 vitesses automatisées seulement. Cette dernière est une version modifiée de la transmission de 18 vitesses d'Eaton-Fuller et le camion est doté d'un rapport de pont de 4.38. Pour offrir ses meilleures performances, une transmission de 3 vitesses suffiraient mais les responsables du projet ont choisi la transmission 4 vitesses. Pour l'instant, ce camion est conçu pour des activités de drayage dans les ports de Los Angeles et de Long Beach et ne sera probablement jamais appelé à rouler à des vitesses supérieures à 100 km/h.

Le camion pèse présentement plus ou moins 6 000 livres de plus qu'un camion au diésel conventionnel 6x4 avec transmission manuelle. Les responsables du projet pensent pouvoir réduire cette différence mais pour les besoins des essais qui se poursuivront prochainement à Los Angeles, aucune modification ne sera apportée pour l'instant. Les batteries ont une durée de vie d'environ 10 ans et les systèmes de climatisation et de chauffage à bord ne devraient pas avoir d'influence sur l'autonomie des batteries. Placées sous la cabine comme elles le sont sur le ZECT, les batteries offrent un meilleur centre de gravité, ce qui améliore la stabilité.

Peterbilt et Kenworth sont devenus les premiers manufacturiers de camions à participer au Consumer Electronics Show (CES) de Las Vegas au mois de janvier 2018. PACCAR croit avoir suscité l'intérêt des visiteurs et avoir permis à l'industrie du camionnage de faire un pas en avant. Le jour où une dizaine de représentants de publications nord-américaines spécialisées dans les véhicules lourds étaient présents à la piste d'essais du Centre technique PACCAR de Mount-Vernon, WA, la charge totale du ZECT était de 78 980 livres. Tous les journalistes sur place ont eu l'occasion de faire des essais avec le nouveau camion novateur et la première chose que l'on remarque en regardant aller ou en conduisant le camion, c'est le bruit, ou plutôt le très faible son que produit ce véhicule de conception révolutionnaire.

<< Retour

Recherche