Image

L’UMQ salue la bonification du programme de biomasse

L'Union des municipalités du Québec (UMQ) salue l'entente entre les gouvernements du Québec et du Canada concernant la bonification du Plan d'action 2013-2020 sur les changements climatiques du gouvernement du Québec. Celui-ci bénéficiera d'un investissement de 261,2 M$ sur cinq ans en provenance du Fonds du leadership pour une économie à faibles émissions de carbone du gouvernement du Canada. Dans ce contexte, le programme de biomasse forestière résiduelle sera enrichi, ce que réclamait l'UMQ lors des récentes consultations de Transition énergétique Québec. 

« La forêt est une richesse pour le Québec et le développement durable des régions. Il faut continuer à soutenir l'industrie forestière et l'appuyer dans la lutte contre les changements climatiques et la transformation énergétique. Le programme de biomasse forestière résiduelle est porteur d'avenir et l'UMQ réclamait sa bonification. L'utilisation accrue de la biomasse forestière résiduelle dans la production de chaleur permet d'insuffler un nouvel élan au secteur forestier en plus de soutenir le développement économique de plusieurs régions du Québec. Ces annonces sont d'excellentes nouvelles ! », a déclaré le maire de Val-d'Or et président du Comité forêt de l'UMQ, monsieur Pierre Corbeil.

Au Québec, en incluant les résidus de construction, de rénovation et de démolition, le volume de la biomasse forestière disponible est de l'ordre de 4,29 millions de tonnes métriques. La valorisation d'un million de tonnes de biomasses résiduelles permet la production de 4 000 gigawatts d'énergie renouvelable, la substitution annuelle de 400 millions de litres de combustibles fossiles et la réduction d'un million de tonnes métriques d'équivalents CO2.

De plus, selon les annonces, les opérations et programmes de boisement et de reboisement du ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs du Québec seront bonifiés de 50,1 M$ par le soutien du fédéral. 

Rappelons que le Comité sur la forêt de l'UMQ, créé en 2015, rassemble une vingtaine d'élues et élus des principales régions forestières du Québec. Il a été très actif sur plusieurs enjeux qui touchent la forêt, notamment ceux de la biomasse forestière et du bois d'œuvre.

La voix des gouvernements de proximité
Depuis sa fondation en 1919, l'UMQ représente les municipalités de toutes tailles dans toutes les régions du Québec. Sa mission est d'exercer, à l'échelle nationale, un leadership pour des gouvernements de proximité efficaces et autonomes et de valoriser le rôle fondamental des élues et élus municipaux. Ses membres, qui représentent plus de 80 % de la population et du territoire du Québec, sont regroupés en caucus d'affinité : municipalités locales, municipalités de centralité, cités régionales, grandes villes et municipalités de la Métropole.

<< Retour

Recherche