Image

Pacte Canada-Israël sur la cybersécurité et le gaz naturel

La Fondation Canada-Israël pour la recherche et le développement industriels (FCIRDI) et l'Association canadienne du gaz (ACG) ont annoncé le 9 janvier dernier un nouveau protocole d'entente qui facilitera la collaboration Canada-Israël en matière de cybersécurité dans l'industrie de la distribution de gaz naturel. Signé à la fin de décembre par Henri Rothschild, Ph. D., président de la FCIRDI, et Timothy Egan, président et chef de la direction de l'ACG, ce protocole d'entente favorise et appuie l'exploration d'une coopération technologique mutuellement avantageuse entre l'industrie canadienne de la distribution de gaz naturel et les entreprises israéliennes susceptibles de proposer des solutions de cybersécurité novatrices.

« Je suis fier du bilan de 23 ans de la FCIRDI dans l'établissement de partenariats technologiques mutuellement avantageux et amplement rentables entre Israël et le Canada », explique Henri Rothschild. « Ce protocole d'entente nous permettra de travailler ensemble pour répondre à une priorité essentielle, soit la nécessité d'accroître la résilience de l'infrastructure canadienne et de lutter contre les défis croissants en matière de cybersécurité. Grâce à l'échange continu d'information et à la coopération technologique, nous pouvons trouver, élaborer et adopter de nouvelles solutions de cybersécurité qui protègent les systèmes de distribution de gaz naturel du Canada, et créer de nouveaux marchés pour les deux pays. »

Le protocole d'entente établit un cadre concret pour des discussions productives entre les collaborateurs potentiels des deux pays. Il propose également la création d'un programme de coopération technologique en matière de cybersécurité afin de cerner les priorités, d'évaluer les possibilités particulières et d'envisager l'application de solutions technologiques israéliennes novatrices en réponse aux besoins des entreprises canadiennes de distribution de gaz naturel.

« Les sociétés de distribution de gaz naturel se sont engagées à approvisionner en toute sécurité les quelque 6,8 millions d'abonnés qui comptent sur elles pour répondre à leurs besoins quotidiens en énergie », poursuit Timothy M. Egan. « L'ACG et ses membres sont fiers de travailler avec la FCIRDI et l'Autorité d'innovation d'Israël, ainsi qu'avec les entreprises israéliennes de cybersécurité, pour faire avancer cette technologie dans l'intérêt commun de toutes les parties à l'entente. »

« En tant que président du conseil d'administration de la FCIRDI et chef de l'Autorité d'innovation d'Israël, j'applaudis l'accord signé entre la FCIRDI et l'ACG en réponse aux besoins de cybersécurité de cette dernière », de renchérir Aharon Aharon. « Je suis convaincu que cette coopération technologique ajoutera une autre dimension importante à nos relations bilatérales. Nous sommes convaincus que les groupes de travail conjoints mettant en vedette les innovations israéliennes en cybersécurité renforceront la résilience de l'industrie gazière du Canada. »

« Nous sommes heureux d'avoir pris part aux discussions entre la Fondation et l'ACG qui ont mené à cet important accord de coopération pour trouver en Israël des solutions de cybersécurité pour l'industrie du gaz naturel du Canada. Nous nous réjouissons à l'idée de collaborer avec les deux organisations par l'entremise du Groupe de travail et de tirer ainsi de cette importante initiative des résultats positifs », de conclure Terry Hubbard, directeur général, Direction générale des ressources pétrolières, Ressources naturelles Canada. La FCIRDI et l'ACG élaboreront un plan de mise en œuvre qui traduira le protocole d'entente en mesures concrètes et qui facilitera les discussions initiales de même que les possibilités de jumelage entre des partenaires canadiens et israéliens potentiels.

<< Retour

Recherche