Image

1 500 participants à la journée carrières de CargoM

CargoM, la grappe métropolitaine de logistique et transport de Montréal, a marqué le coup d'envoi de son grand événement de recrutement et de démonstration des métiers en présence du ministre délégué aux Affaires maritimes et ministre responsable de la région du Bas-Saint-Laurent, M. Jean D'Amour. Plus de 1 500 participants et membres de l'industrie de la logistique ainsi que du transport maritime, routier, ferroviaire et aérien ont convergé aujourd'hui vers le Quai Alexandra situé dans le Vieux-Montréal afin de découvrir les centaines de postes actuellement disponibles au sein de l'industrie du transport et de la logistique.

 

« Cette 2e édition s'est révélée un franc succès. Les candidats intéressés ont eu l'occasion de connecter avec plusieurs employeurs de choix à la recherche de travailleurs spécialisés », a indiqué M. Mathieu Charbonneau, directeur général de CargoM. Organisé en partenariat avec la Direction régionale de Services Québec de l'Île-de-Montréal, cet événement vise à promouvoir ces secteurs porteurs d'avenir ainsi que leurs perspectives d'emploi. Le succès de nombreux projets d'envergure, actuellement mis de l'avant par des membres de l'industrie, repose sur une main-d'œuvre qualifiée. « Nous devons nous assurer d'avoir en place les programmes de formation ainsi que les mécanismes nécessaires afin d'attirer la prochaine génération de travailleurs de manière à permettre aux entreprises de poursuivre leur croissance et de continuer à contribuer à l'essor économique du Québec », ajoute M. Charbonneau.

« Des événements comme la Journée carrières permettent non seulement de mieux faire connaître un secteur dynamique de l'économie québécoise, mais également de favoriser l'adéquation entre les besoins des entreprises et la main-d'œuvre spécialisée à la recherche d'un emploi stimulant. Le gouvernement du Québec est fier d'appuyer un événement destiné à aider les entreprises de ce secteur à relever ce défi dans un contexte de plus en plus marqué par la rareté de main-d'œuvre qualifiée », a déclaré le ministre de l'Emploi et de la Solidarité sociale, M. François Blais.

 

 

« La croissance du commerce international ne peut qu'accentuer l'essor du secteur de la logistique au Québec. En plus des possibilités de carrières intéressantes qu'elle génère, cette expansion permet de tirer profit au maximum de notre situation géographique privilégiée qui offre un accès unique et direct au cœur du continent, et ce, en toutes saisons », a déclaré M. D'Amour. 

L'industrie du transport des marchandises et de la logistique offre plusieurs carrières intéressantes pour les nouveaux diplômés ainsi que pour les travailleurs expérimentés à la recherche d'un nouveau défi. Les besoins en main-d'œuvre s'accentueront au cours des prochaines années alors que plusieurs travailleurs prendront leur retraite et que de nombreux projets prendront leur envol. « Selon une étude menée par Camo-route, plus de 20 000 postes de camionneurs de classe 1 devront être comblés d'ici 24 mois, sans compter les besoins pour les autres classes et les répartiteurs. Du côté des officiers du secteur maritime, par exemple, le taux de placement des finissants de l'Institut maritime du Québec est de plus de 90 %. Par ailleurs, les emplois des secteurs logistique, ferroviaire et aérien offrent aussi une variété d'opportunités intéressantes à saisir », explique M. Charbonneau. 

Plusieurs moments forts ont marqué cet événement : 
- Rencontres des candidats avec plusieurs entreprises à la recherche d'une main-d'œuvre spécialisée; 
- Présentations de formations en logistique et transport de marchandises; 
- Zone expérientielle de métiers, incluant des simulateurs de conduite de poids lourds et de trains, un simulateur d'opération de grues ainsi que des camions; et 
- Conférence présentée par Academos : Comment se trouver un emploi grâce aux médias sociaux?

 

Créée en 2012, CargoM (www.cargo-montreal.ca - @CargoMtl) réunit les acteurs de l'industrie de la logistique et du transport des marchandises du Grand Montréal, les institutions d'enseignement, les centres de recherche, les associations sectorielles autour d'objectifs communs en vue d'en accroître la cohésion, la compétitivité, la croissance et le rayonnement. L'industrie de la logistique et des transports dans la grande région métropolitaine représente 122 000 emplois en transport et entreposage, 6 300 établissements et plus de 4,3 milliards de dollars en retombées économiques pour la région métropolitaine de Montréal.

<< Retour

Recherche