Image

Résultats positifs de la programmation des moteurs

Les moteurs d'aujourd'hui possèdent environ 200 paramètres programmables permettant d'optimiser le fonctionnement du moteur en fonction des caractéristiques du véhicule et de ses conditions d'opération. On estime que, s'il est réalisé de manière optimale, l'ajustement du module de commande électronique (UCE) du moteur pourrait apporter de nombreux avantages, par exemple l'amélioration du rendement en carburant et l'augmentation de la performance. Des discussions avec les fabricants de moteurs ont relevé l'intérêt d'un projet qui démontre l'importance de la programmation du moteur pour l'efficacité et les performances environnementales de l'industrie du camionnage.

 

C'est ce qui a poussé FPInnovations, par l'intermédiaire de Groupe PIT, à lancer en 2014 un projet visant à évaluer l'incidence pour l'industrie d'une programmation optimisée des moteurs de véhicules commerciaux. Réalisé en vertu d'un financement gouvernemental de Transition énergétique Québec, le projet comportait comme partenaires majeurs Cummins Est du Canada SEC, l'ASMAVERMEQ, ainsi que plusieurs transporteurs qui ont accepté de participer aux essais.
Le projet, d'une durée totale de 26 mois, comportait trois objectifs principaux :
• Le développement de programmations types en fonction d'applications spécifiques,
• La comparaison de l'efficacité énergétique et environnementale des véhicules utilisant ces programmations;
• La diffusion des résultats au sein de l'industrie du transport.

 

 

Les premiers essais sur piste ont eu lieu au mois de septembre 2016 et comprenaient des autobus scolaires, des camions de transport spécialisé et des camions de transport régional. Une deuxième période d'essais sur piste a été organisée en février 2017 pour recueillir davantage de données; ces essais comportaient pour leur part deux catégories de véhicules, soit le transport de personnes (autobus scolaires) et le transport spécialisé (camions de livraison locale). Contrairement aux essais de septembre 2016, trois techniques différentes de conduite ont été reproduites : la conduite agressive, la conduite normale et la conduite écoresponsable. Globalement, le projet a obtenu des résultats prometteurs, présentés sommairement ci-dessous :
Transport local : Diminution de la consommation moyenne de carburant se situant entre 4 et 28 % en ville et entre 3 et 14 % sur autoroute, selon la période et le véhicule d'essai.
Autobus de transport scolaire : Diminution significative de la consommation moyenne de carburant allant jusqu'à 12,4 % en ville et jusqu'à 9,5 % sur autoroute, selon la période et le véhicule d'essai.
Transport longue distance : À vitesse constante, les essais sur piste ont montré des économies de carburant allant jusqu'à 7 % lorsque la puissance et la vitesse étaient réduites.

 

Un projet pilote, lancé en octobre 2017, se poursuivra jusqu'en novembre; dans le cadre du projet, Cummins, à titre de mandataire, offre gratuitement aux exploitant de camions la possibilité d'améliorer leurs performances grâce à une analyse détaillée et une programmation des paramètres de l'UCE. Les clients intéressés sont invités à discuter avec leur conseiller pour valider le rendement sur capital investi et évaluer le potentiel économique sur leur équipement. Jusqu'à maintenant, quelques entreprises se sont prévalues de ce service. Les exploitants de camions qui n'auraient pu se prévaloir du service dans le cadre du projet pilote pourront toujours le faire par la suite en s'adressant directement à Cummins.

<< Retour

Recherche