Image

Le DME pour les longs courriers en Alberta

La Northern Alberta Institute of Technology (NAIT) travaille présentement au développement d'un carburant à faible taux de carbone pour toutes conditions climatiques pour les camions longs courriers. Ce développement se fait en partenariat avec Mack Trucks, la polytechnique, Oberon Fuels et Westcan Bulk Transport et est financé par une subvention de 368 000 $ du ministère du Développement économique et du Commerce de l'Alberta.

Les chercheurs de l'École des sciences appliquées et de la technologie du NAIT veulent concevoir une technologie de gestion de la teneur en eau des matières combustibles pour le DME (éther diméthylique), un carburant alternatif brûlant plus propre que le diésel qui peut être fabriqué à partir du gaz naturel ou encore du méthanol émanant de la biomasse telle des copeaux de bois. La technologie retirerait toute eau résiduelle du DME avant son injection dans le moteur, éliminant ainsi les risques de corrosion et de réduction des performances.

« La province est fière des chercheurs de la NAIT qui attirent les regards du monde entier ainsi que des investissements. C'est pour cela que nous voulons les supporter dans la création de nouveaux produits émanant de découvertes albertaines pour un environnement plus sain pour tout le continent et de nouveaux emplois et une diversification de l'économie ici », poursuit Deron Bilous, ministre du Développement économique et du commerce de l'Alberta.

 

Les chercheurs espèrent mettre à l'essai leur technologie sur des camions Mack de la flotte de Westcan voyageant sur l'autoroute 2 entre Edmonton et Calgary. Voici quelques faits connus du DME :
Le DME brûle plus proprement que le diésel dans des camions longs courriers.
Le DME peut être produit à partir de gaz naturel, une ressource en grande quantité en Alberta.
Le marché mondial pour le DME devrait atteindre 13,1 milliard de dollars en 2020.

 

« Comme école de polytechnique de premier plan, la NAIT appuie les recherches appliquées et l'éducation basée sur les technologies dans des secteurs critiques à l'Alberta, comme l'énergie », de dire Dr Glenn Feltham, président et chef de la direction de la NAIT. « Alberta et le monde transitent vers des carburant à faible taux de carbone et le support du gouvernement de l'Alberta nous permettra de travailler en étroite collaboration avec l'industrie afin de créer cet avenir. »

« Les efforts d'Oberon pour développer un nouveau carburant pour le transport à l'échelle de la planète sont accentués par le support et notre participation dans des entreprises futuristes engagées dans le transport durable », de conclure Dr Rebecca Boudreaux, présidente d'Oberon Fuels. « Alberta se positionne comme un chef de file en investissant dans le DME, un des rares carburants carbone négatif disponible et le seul livrant la puissance requise dans des applications de véhicules lourds. »

<< Retour

Recherche