Advertisement


Image

Un emballage vert maintenant disponible

L'emballage mono-alvéolaire, qui correspond à l'une des formes d'emballage les plus utilisées dans le monde, peut désormais être entièrement fabriqué en carton. Ce matériau offre deux avantages majeurs : la réduction de l'impact du conditionnement sur l'environnement et la réduction des frustrations et des risques de blessure pour les consommateurs. Les emballages mono-alvéolaires sont faits pour être accrochés à un support dans les points de vente. Ils se composent généralement d'un dos en carton et d'une face moulée dans un plastique transparent qui permet de présenter l'article au consommateur. Déjà récompensé à plusieurs reprises, l'emballage ingénieux Cefapac conçu par le transformateur norvégien Moltzaus améliore à la fois les performances environnementales du conditionnement et sa facilité d'ouverture.

« Notre travail de développement s'est appuyé sur deux critères de départ : l'impact environnemental et la facilité d'ouverture, explique Eirik Faukland, spécialiste de longue date des emballages responsables de la R&D chez Moltzau. Pour contourner le problème bien connu de l'extrême difficulté posée par l'ouverture des emballages mono-alvéolaires en plastique, le concept de base était de remplacer le plastique par du carton. La spécificité de la solution Cefapac, c'est que nous avons choisi de remplacer tous les plis traditionnels par des perforations, ce qui permet d'obtenir la facilité d'ouverture souhaitée. »

Mais les perforations qui remplacent les plis ne permettent pas à elles seules de garantir la protection du contenu. C'est pourquoi le choix du carton était crucial. « L'excellente résistance au déchirement de l'Invercote est une condition indispensable d'un emballage de qualité, explique Eirik Faukland. Sa résistance et ses performances au fil des étapes de la transformation et du remplissage sont essentielles. » Il explique également que les emballages Moltzau ont démontré encore un autre avantage jusqu'ici : les perforations ont permis aux clients d'augmenter la vitesse de remplissage des lignes de conditionnement par rapport aux lignes de pliure.

Swix, fabricant de fart pour ski mondialement connu, conditionne actuellement certains de ses farts dans des emballages Cefapac et prévoit d'élargir l'essai. D'autres articles présents sur le marché sont déjà emballés dans des emballages Cefapac, par exemple les bandages pour blessures et médicaments délivrés sans ordonnance. À l'automne 2015, l'emballage Cefapac a reçu le Scanstar, prix scandinave récompensant les emballages, et en 2017, il recevra le prix WorldStar décerné par la World Packaging Organisation. Le créateur de l'emballage, Eirik Faukland, a également reçu les félicitations des représentants des associations suédoise et norvégienne de personnes souffrant de rhumatisme. Ces associations encouragent activement le secteur du conditionnement à développer des formes d'emballage plus faciles à ouvrir.

Iggesund Paperboard fait partie du groupe forestier suédois Holmen, l'une des cent entreprises les plus respectueuses du développement durable dans le monde selon l'indice du Pacte mondial des Nations unies. Le chiffre d'affaires d'Iggesund est tout juste supérieur à 500 millions d'euros et son produit phare, l'Invercote, est vendu dans une centaine de pays. L'entreprise a deux gammes de produits, l'Invercote et l'Incada, toutes deux positionnées dans le haut de gamme de leurs segments respectifs. Depuis 2010, Iggesund a investi plus de 380 millions d'euros dans l'amélioration de son efficacité énergétique et la réduction des émissions d'origine fossile issues de sa production.

<< Retour

Recherche