Advertisement


Image

De nouveaux partenariats pour le REM

Le 16 décembre dernier, CDPQ Infra a dévoilé une série d'ententes qui permettront aux usagers du futur REM d'accéder aux stations par des moyens de transport diversifiés et complémentaires, qui offriront des alternatives concrètes et viables à l'auto-solo. Inspirée du mouvement MaaS (Mobility as a Service), l'offre de mobilité intégrée qui sera mise en place autour des stations combinera notamment les modes de transport actifs (BIXI, vélo), les services d'auto-partage et de covoiturage (car2go et Netlift) et le taxi électrique (Téo Taxi). Ces nouveaux services s'ajouteront aux réseaux de transport collectif actuellement en cours d'optimisation, ils rendront les déplacements plus faciles et plus agréables, et permettront de répondre aux besoins spécifiques des usagers, selon les stations.

D'origine scandinave, le mouvement MaaS cherche à modifier les habitudes de déplacement pour réduire le nombre de véhicules personnels et accroître l'utilisation de services de transport publics et privés partagés. Cette vision moderne et durable du transport est en droite ligne avec l'esprit d'innovation qui anime le projet de REM depuis son annonce. « Notre volonté est d'améliorer la mobilité globale dans la région métropolitaine. Pour ce faire, il ne suffit pas de transporter des usagers dans un nouveau SLR. Il faut également s'inspirer des meilleures pratiques mondiales et offrir des moyens pratiques d'accéder aux stations par l'entremise de transports actifs, partagés ou collectifs. La mobilité durable ne commence pas à la station mais à la maison, dans le premier ou le dernier kilomètre des trajets. Notre annonce d'aujourd'hui est un pas important dans cette direction », a déclaré Macky Tall, président et chef de la direction de CDPQ Infra.

Les ententes dévoilées aujourd'hui proposeront aux usagers du REM une grande variété d'options de transport qui permettront d'accéder et de quitter efficacement les stations.

 

BIXI 
CDPQ Infra a conclu une entente avec BIXI pour mener une analyse exhaustive du potentiel de déploiement de stations BIXI sur l'ensemble du réseau du REM (nombre de stations BIXI réparties sur les 67 km de réseau, nombre de vélos offerts en libre-service, etc.). À l'heure actuelle, 50% des déplacements BIXI sur l'Île de Montréal sont faits en intermodalité avec un système de transport existant. De manière similaire, les usagers du REM pourront bénéficier d'un service de vélo en libre-service pour accéder aux stations ou à leur destination finale. Grâce au REM, le réseau BIXI a le potentiel d'accroître significativement sa présence dans le Grand Montréal.

 

« BIXI MONTRÉAL est très fière de cette collaboration qui permettra d'analyser le potentiel de déploiement des stations BIXI sur le réseau du REM. Cette implication confirme la place de plus en plus importante de BIXI au sein du cocktail de transport à Montréal. La mobilité intégrée est une vision qui nous tient particulièrement à cœur et nous souhaitons ainsi faciliter les déplacements des usagers en favorisant l'intermodalité des transports à Montréal », a déclaré Mme Marie Elaine Farley, présidente de BIXI MONTRÉAL.

 

Netlift 
CDPQ Infra annonce également une entente avec la société Netlift pour partager ses données et promouvoir les solutions de covoiturage en partance ou à destination des stations du REM. L'entreprise québécoise, dont la Caisse est partenaire depuis le printemps dernier, offre déjà une application de covoiturage quotidien combinant l'automobile et le transport collectif. Netlift permet une accessibilité beaucoup plus grande aux gares en heure de pointe, en misant sur les places libres des automobilistes qui se rendent au REM. Son application mobile basée sur un mode de déplacement planifié permettra à CDPQ Infra de disposer de données exceptionnelles pour la planification du réseau, des horaires et des stationnements.

 

« Notre partenariat avec CDPQ Infra est tout naturel, car notre technologie de covoiturage intermodal a été remarquée dans plusieurs métropoles du monde (Toronto, Mexico, Lyon) dans lesquels les enjeux de multimodalité sont déjà très avancés. Le REM va faire passer Montréal à la fine pointe des grandes métropoles intelligentes en transport et nous sommes très enthousiastes de participer à ce projet », a déclaré Marc-Antoine Ducas, président de Netlift.

 

Téo Taxi 
CDPQ Infra a également conclu une entente avec Téo Taxi pour étendre le territoire d'opération de l'entreprise de taxi électrique dans la région métropolitaine, notamment en réservant des espaces de stationnement avec des bornes de recharge électrique aux voitures de Téo Taxi aux abords de certaines stations du REM. « Téo Taxi est heureux de s'associer à CPDQ Infra et d'offrir une option de transport écologique qui favorisera l'accès aux stations du REM. CDPQ Infra démontre sa volonté d'implanter une solution intégrée et structurante qui accélérera le développement économique de la région Montréalaise. Un projet d'une telle envergure mérite la collaboration de toutes les forces vives de la métropole », a déclaré Alexandre Taillefer, chef de la direction de Téo Taxi, associé principal XPND Capital.

car2go 
CDPQ Infra a conclu une entente avec l'entreprise car2go pour que des stations du REM soient desservies par ce service de voitures en libre-service. Tout comme pour BIXI, une grande majorité des déplacements effectués en voiture car2go sur l'Île de Montréal ont une station de métro pour origine ou destination. CDPQ Infra évalue la possibilité de réserver des places de stationnement aux voitures car2go aux abords des stations du REM. La petite taille des véhicules car2go permet d'en placer deux par espace de stationnement, optimisant ainsi l'espace. Pour car2go, cette collaboration permettrait de planifier une expansion importante de son service dans la région métropolitaine. « Nous sommes très fiers de nous associer au projet de REM et ainsi maximiser les options de transport pour tous les résidents de la région métropolitaine », a déclaré Jérémi Lavoie, Directeur général de car2go Montréal.

 

 

Vélo Québec 
CDPQ Infra a également octroyé un mandat à Vélo Québec pour la réalisation d'une étude approfondie des besoins de stationnements pour vélos à chacune des stations du REM. CDPQ Infra concrétise ainsi son intention de valoriser les transports actifs pour accéder au REM grâce à l'aménagement d'infrastructures de qualité, adéquates et en nombre suffisant. L'analyse permettra également d'identifier des parcours permettant le déplacement efficace et sécuritaire des cyclistes dans les corridors du REM.

 

Le Réseau électrique métropolitain (REM) est un nouveau réseau intégré de transport collectif de 67 km qui vise à relier à la fois le centre-ville de Montréal, la Rive-Sud, l'Ouest de l'Île (Sainte-Anne-de-Bellevue), la Rive-Nord (Laval et Deux-Montagnes) et l'aéroport par la mise en service d'un système léger sur rail (SLR) entièrement automatisé et électrique. CDPQ Infra vise une réalisation performante et efficace de projets majeurs d'infrastructure publique. Créée en 2015, CDPQ Infra investit à long terme dans des actifs tangibles qui génèrent des rendements stables et prévisibles pour les déposants de la Caisse de dépôt et placement du Québec. Elle est une filiale de la Caisse de dépôt et placement du Québec (cdpq.com), l'un des plus importants gestionnaires de fonds institutionnels au Canada.

<< Retour

Recherche