Advertisement


Image

Le diésel propre fait ses preuves dans le Midwest

L'entreprise privée, l'industrie, les gouvernements et les organismes environnementaux et de santé peuvent dire mission accomplie quand vient le temps de regarder comment en travaillant ensemble ils ont réussi à concevoir de nouveaux moteurs au diésel afin de remplacer les anciens beaucoup plus polluants. Ainsi les nouveaux moteurs au diésel sont beaucoup plus propres au point d'être à la porte de se faire qualifier de zéro émission. Dans le cadre du Midwest Clean Diesel Initiative (MCDI) qui se tenait à Chicago le 26 octobre dernier, le Diesel Technology Forum (DTF) affirmait que les nouvelles technologies avaient permis d'améliorer la qualité de l'air dans cette région centrale des États-Unis.

Lors de sa conférence, Ezra Finkin, directeur des politiques du DTF, organisme sans but lucratif voué à sensibiliser les collectivités au sujet de l'importance de nouveaux moteurs au diésel, de nouveaux carburants et de nouvelles technologies, soulignait les nombreux gains en matière d'amélioration de la qualité de l'air et de la santé au cours de la dernière décennie. Au cours de cette période des efforts déployés par de nombreux intervenants ont permis de réduire sensiblement les émissions de gaz à effet de serre (GES) des nouveaux moteurs au diésel par rapport aux anciens modèles.

 

Regroupement issu de la collaboration entre les instances fédérales, régionales et locales, le MCDI a comme objectif de réduire les émissions du diésel en Illinois, en Indiana, au Michigan, au Minnesota, en Ohio et au Wisconsin ainsi que sur des territoires occupés par 35 tribus amérindiennes. Selon Finkin, les nouveaux moteurs développés depuis 2010 ont permis aux véhicules lourds de réduire leurs émissions :
• Éliminant 7.5 millions de tonnes de NOx;
• Éliminant 39 millions de tonnes de CO2;
• Économisant 2.9 milliards de gallons de diésel (65 millions de barils).

 

 

Selon Finkin, le Midwest est un centre nerveux par rapport au diésel propre alors que plusieurs chefs de file mondiaux parmi les manufacturiers de camions et de moteurs ont des installations dans la région. Les six états membres représentent le nombre avec le plus haut pourcentage de nouvelles technologies diésel en opération, y compris l'Indiana où près de 50% des camions au diésel roulent avec des technologies presque zéro émission, le plus haut taux aux États-Unis. Finkin avance qu'un camion de classe 8 avec un nouveau moteur au diésel peut éliminer plus d'une tonne de NOx en comparaison avec un camion avec un vieux moteur sur une période d'un an. En ce moment dans le Midwest, les camions roulant au diésel dominent les classes 3 à 8 :
État Diésel/Gaz naturel
Illinois 391 646/1 371
Indiuana 477 677/1 834
Iowa 169 468/245
Michigan 233 684/282
Minnesota 205 673/592
Missouri 224 575/566
Ohio 364 563/1 208
Wisconsin 214 446/832
TOTAL 2 281 732/6 930

 

Comme de nombreux secteurs industriels à travers les États-Unis dépendent du pouvoir du diésel, comme l'agriculture, la construction, le manufacturier et le transport de marchandises, une utilisation accrue des nouvelles technologies du diésel aura des bénéfices immédiats par rapport aux émissions. « Aujourd'hui, la meilleure occasion pour arriver à une réduction des NOx est de s'attaquer aux plus vieux véhicules », de dire Finkin. « Et c'est en accélérant l'adoption de ces nouvelles technologies que nous pourrons réduire significativement ces émissions et rendre les véhicules plus propres. »

<< Retour

Recherche