Advertisement


Image

Le CGER se prépare pour la saison hivernale

En raison de la rigueur du climat québécois, la viabilité hivernale est une préoccupation constante du ministère de Transport, de la Mobilité durable et de l'Électrification des transports du Québec (MTMDET) qui met tout en œuvre pour assurer des déplacements sécuritaires sur les routes du Québec durant l'hiver. Comme les réalités climatiques peuvent varier d'une région à l'autre du territoire québécois, le Ministère tente d'adapter ses façons de faire aux situations climatiques pouvant survenir.

Pour le CGER (Centre de gestion de l'équipement roulant) du MTMDET, les mois de septembre et octobre sont toujours empreints d'une certaine fébrilité. C'est en effet durant cette période de l'année que le CGER commence à préparer plusieurs des équipements roulants sous sa gestion pour la période hivernale. Il ne s'agit pas simplement de vidanger l'huile et de changer les pneus, car il faut installer les accessoires et appareils requis sur les véhicules attitrés aux opérations de déneigement et de déglaçage durant les mois d'hiver.

« Ce sont les gestionnaires régionaux qui planifient de concert avec nos clients le montage des équipements d'hiver sur les véhicules utilisés par le Ministère et les différentes municipalités pour qui nous gérons les flottes », explique Carl Gauthier, directeur de l'exploitation et des services à la clientèle au CGER. « Il faut prévoir de trois à cinq jours par véhicules alors que nous profitons de l'occasion pour procéder à une inspection complète avant de réaliser les installations prévues. Le montage commence à la mi-septembre et se poursuit jusqu'à la mi-novembre. »

Marc-André Bois, chef du service de l'expertise de l'ingénierie et des acquisitions du CGER, pour sa part, s'assure tout au long de l'année de rechercher les meilleurs matériaux disponibles sur le marché pour assurer la durabilité des véhicules et des équipements dédiés à l'entretien hivernal des routes.

Dans le parc des municipalités qui confient en impartition leur gestion de flotte au CGER, on retrouve une soixantaine de camions de 6, 10 et 12 roues sur lesquels des équipements doivent être installés ainsi qu'une trentaine de souffleuses, 35 chargeurs, 15 niveleuses et 35 équipements de trottoir. De son côté, l'armada que déploie le MTMDET comprend : quelques 300 camions 10 et 12 roues, près d'une trentaine de souffleuses et une soixantaine de chargeuses. Le réseau du CGER comprend 62 centres mécaniques répartis à travers la province dont 60 participent aux préparatifs hivernaux. Le CGER possède également une trentaine de camions de déneigement, 2 souffleuses et une chargeuse qu'il met à la disposition de sa clientèle en courtoisie afin de parer à tout imprévu.

Le réseau des routes sous la responsabilité du MTMDET pour la saison hivernale s'étend sur 32 709,46 kilomètres sur lesquels 20% sont entretenus par les équipes du ministère alors que 66% du travail est effectué par des contractants et 14% par des municipalités. Le ministère prévoit que plus de 1 600 camions participeront au déneigement des routes québécoises cet hiver, soit plus de 300 camions de déneigement opérés par le MTMDET, plus de 1 000 camions opérés par des entreprises privées pour le compte du ministère et plus de 350 camions opérés par des municipalités pour le compte du ministère.

Le Ministère dépense en moyenne entre 250 et 275 millions de dollars annuellement pour l'entretien hivernal et le budget pour l'hiver 2016-2017 s'élève à 272 000 000 $. Cette somme ne comprend pas les frais du personnel du Ministère affecté au déneigement. De plus, en prévision de la saison d'hiver 2016-2017, le Ministère estime ses besoins en chlorure de sodium à environ 90 000 tonnes. Même si tous apprécient l'automne passablement doux sévissant au Québec en ce moment, les opérations de préparation pour l'hiver vont bon train au CGER et au MTMDET.

<< Retour

Recherche