Advertisement


Image

Varitron et EMM Groupe s’associent à Mios Elettronica

À l'occasion de la mission commerciale à InnoTrans 2016, organisée à Berlin par Export Québec, en collaboration avec le Pôle d'excellence québécois en transport terrestre, la Délégation générale du Québec à Munich et l'ambassade du Canada à Berlin, un protocole d'entente a été conclu et signé entre Varitron de St-Hubert, EMM Groupe de Québec et la société italienne Mios Elettronica dans le but de développer conjointement le marché nord-américain pour des systèmes embarqués et des produits à fort contenu technologique destinés au marché ferroviaire nord-américain.

Au cours des trois dernières années Varitron, une entreprise possédant de l'expertise et des équipements de pointe dans deux usines au Québec et une autre au New-Hampshire, Mios Elettronica, société proposant une gamme complète de solutions et de dispositifs électroniques pour l'automatisation des trains et EMM Groupe, un joueur important dans les services professionnels reliés au transport terrestre en Amérique du Nord, ont travaillé ensemble pour développer des relations commerciales et mieux comprendre le marché ferroviaire nord-américain dans le but de créer un consortium à valeur ajoutée en jumelant leurs forces respectives.

 

Dans le cadre de cette entente, Varitron assumera la fabrication et l'assemblage de composantes, EMM Groupe sera responsable de la vente et de la commercialisation alors que Mios Elettronica sera en charge de la conception et le développement des technologies, produits et applications pour l'automatisation des trains et la communication à bord des trains. 
Pour ce faire, Mios Elettronica a récemment créé une entreprise au Québec afin de desservir le marché nord-américain. Grâce à l'expertise et au savoir-faire combiné de Mios en terme de conception et de EMM Groupe en terme de commercialisation, Varitron sera en mesure d'élargir son portefeuille de produits et accroître sa production dans ses usines québécoises.

 

Le Pôle d'excellence québécois en transport terrestre viendra soutenir le développement de ce consortium industriel basé au Québec dans le secteur des produits et systèmes électroniques embarqués pour le marché ferroviaire. Les retombées potentielles à court terme sont la création d'une centaine d'emplois d'ici cinq ans. « Varitron est toujours à l'affût de nouveaux partenariats afin d'explorer de nouveaux créneaux de marchés dans le secteur des infrastructures, le marché ferroviaire offre un important potentiel de croissance en Amérique du Nord », a déclaré Martial Vincent, chef de la direction de Varitron. « Nous sommes donc fiers de faire équipe avec des entreprises solides et reconnues pour leur expertise dans ce domaine et de bénéficier du support du Pôle dans cette nouvelle aventure. »

« Le Canada, en particulier le Québec, offre des conditions idéales pour la création d'une nouvelle organisation qui cherche à développer, produire et commercialiser des systèmes électroniques embarqués innovants pour le marché ferroviaire nord-américain, notamment en raison de l'environnement économique et fiscale favorable, de la présence d'un écosystème ferroviaire important et du fait qu'il constitue une porte d'entrée privilégiée pour desservir le marché nord-américain », souligne Andrea Rosa, chef de la direction de Mios Elettronica. « Certains produits, dont les enregistreurs de données, ont connu une évolution technologique majeure et nous sommes déterminés à poursuivre le développement de ce type de produits innovants dans un environnement plus diversifié et compétitif. »

« Nous travaillons étroitement avec des fabricants d'équipement d'origine (Original Equipment Manufacturer - OEM) et des fournisseurs de premier rang pour les systèmes de communication et de sécurité du marché ferroviaire et nous sommes confiants de pouvoir saisir les nouvelles opportunités qui se présenteront à court et moyen termes dans cette industrie qui connaît une nouvelle croissance », ajoute Éric Martin, président de EMM Groupe.

<< Retour

Recherche